counter

samedi 15 décembre 2012

Meilleurs Voeux




« Lisez ce texte qui laisse passer ce « soupçon d’intangibilité qui unit les hommes ». Nul n’attendait Jean-François Vernay là. Il s’y montre digne des « fêlés qui laissent passer la lumière » ».
                                                                                                                                             
Catherine Le Contel-Legrand, Challenge Magazine, décembre 2012.




« Une chose est sûre, l’histoire de ce petit garçon, qui ne se raconte pas mais se savoure, nous rappelle l’enfant, solitaire et rêveur, que nous avons tous été ».

Maxime Le Bras, MUST Magazine, décembre 2012.





« …un ovni dans la littérature locale »

Amélie Rigollet, Télé 7 Jours, décembre 2012.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.