counter

samedi 15 décembre 2012

Meilleurs Voeux




« Lisez ce texte qui laisse passer ce « soupçon d’intangibilité qui unit les hommes ». Nul n’attendait Jean-François Vernay là. Il s’y montre digne des « fêlés qui laissent passer la lumière » ».
                                                                                                                                             
Catherine Le Contel-Legrand, Challenge Magazine, décembre 2012.




« Une chose est sûre, l’histoire de ce petit garçon, qui ne se raconte pas mais se savoure, nous rappelle l’enfant, solitaire et rêveur, que nous avons tous été ».

Maxime Le Bras, MUST Magazine, décembre 2012.





« …un ovni dans la littérature locale »

Amélie Rigollet, Télé 7 Jours, décembre 2012.

With best wishes


mercredi 12 décembre 2012

CRITIQUE de Un doux petit rêveur : "Un OVNI dans la littérature locale"


Source Amélie Rigollet, TELE 7 JOURS, 12.12.2012, p.4

vendredi 7 décembre 2012

L'édition en Nouvelle-Calédonie: on en parle!




Quelle merveilleuse initiative! A l'approche de l'été, Les Nouvelles calédoniennes présentent un article synoptique des dernières parutions dans LE COIN CULTURE de l'édition en date du 07/12/2012, p.16: "Passez l'été à la plage".

"Au rayon littérature, l’universitaire Jean-François VERNAY fait paraître son premier livre de fiction, Un doux petit rêveur (70 pages), librement inspiré du Petit prince. Ce mince roman aux grandes ambitions raconte l’histoire d’un garçon isolé sur une presqu’île étrange, entouré d’animaux parlants. Entre fable, poésie et psychanalyse, le livre navigue dans une ambigüité voulue et espère parler aussi bien aux grands qu’au jeune public. "Antoine Pecquet .


dimanche 2 décembre 2012

Recension de "Un Doux Petit Rêveur" sous la plume de Maxime Le Bras




Merci à Joana Chergui d'avoir communiqué l'article de son journaliste pour le proposer en exclusivité aux invités de ce lancement. Parution imminente du magazine MUST. Merci à Monsieur LE BRAS pour cette lecture très personnelle de mon livre.