counter

jeudi 6 septembre 2012

Angélique Montané recommande "Panorama du roman australien"


Un grand merci à Angélique Montané pour son clin d’œil à mon livre.



Article

Quelques livres et auteurs pour découvrir la littérature australienne

By Angélique Montané travaille dans une maison d’édition à Melbourne. Cette passionnée de littérature en général -et de littérature australienne en particulier- tient un blog où elle présente en détails ses trouvailles et livres favoris. L’occasion de lui demander d’établir sa liste personnelle d’ouvrages permettant de se familiariser avec la littérature des antipodes. Bonne lecture !
Australie n’ Zélande – Pouvez-vous vous présenter en quelques lignes et présenter Le koala Iit ?
Angélique Montané – Le « koala lit » est né après le lancement de la collection Text Classics de Text Publishing. J’ai constaté que non seuleument la littérature autralienne est très méconnue en France, mais qu’il y a très peu de sources en français pour découvrir la littérature contemporaine.
Je suis passionnée par la litérature, je travaille pour une maison d’édition à Melbourne et j’ai toujours aimé écrire et faire partager mes passions.
Le blog est une façon sympa de donner envie aux autres, d’aller un plus loin que nos classiques et de découvrir un monde fascinant. Avant de déménager en Australie, je ne m’étais jamais vraiment intéressée à ce qui se passait ici. Aujourd’hui, je découvre en même temps que mes lecteurs la littérature des antipodes.
Australie n’ Zélande – Quels sont les trois livres dont vous recommanderiez la lecture à qui découvre la littérature australienne ?
Angélique Montané -Mon premier livre -pour avoir un aperçu des grands écrivains locaux, fût le livre de Jean-Francois Vernay : « Panorama du roman australien« .
Il donne les grandes lignes et permet de situer les auteurs par rapport à leur époque. Quelques jours après être arrivée à Melbourne, on m’a conseillé de lire « The Slap » (La gifle paru récemment aux Editions Belfond) de Christos Tsiolkas.
C’est le roman australien à succès par excellence. Il dépeint la classe moyenne australienne avec tous ses travers et ses zones d’ombres. C’est un roman très cru probablement un peu dur pour découvrir le pays.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.